la Philosophie aujourd’hui


Platon distinguait les sophistes des philosophes, c’est aujourd’hui, ce que l’on pourrait nommer à titre collectif la manipulation des masse ou le simple fait de se mentir à soi-même afin de ne pas accepter une situation donnée, dans ces conditions le bien être est-il possible ?

Certes, cela peut soulager, de se confondre dans l’illusion  mais comment parvenir à ses objectifs, en usant de faux de paradigmes ?

A l’époque, nous pouvions  discuter avec notre maître, entre disciples où à l’Agora, aujourd’hui nous pouvons créer cet espace:  la philosophie au cœur et pour la vie.

C’est ainsi préserver et entretenir le thaumazein (l’étonnement) et sa capacité d’émerveillement philosophique, face la vie et  dans chaque nouvelles interrogations, afin de toujours avoir de nouvelles perspectives de réponses et de solutions.